objectif photo loisir

objectif photo loisir

Utilisez les lignes directrices en photographie

Qu’est-ce que les lignes directrices ?

 

Ces lignes sont appelées des lignes directrices, elles peuvent être clairement visibles, comme par exemple une route, un chemin,  cours d’eau, une silhouette, … Mais elles peuvent également être suggérées avec la répétition d’un objet, la direction d’un regard, le mouvement, toutes ces lignes donc imaginaires que l’on perçoit, plus ou moins consciemment, en observant la scène. Par exemple, un vélo qui va de gauche à droite sur une photo va induire une ligne directrice de la gauche vers la droite correspond à son mouvement.

Il en existe évidemment plusieurs types avec par exemple des lignes horizontales, verticales, obliques, des diagonales, des courbes, chacune d’elles pouvant être utilisées pour améliorer la composition de nos photos. Maintenant que nous connaissons ce principe,  on peut donc imaginer se servir de ces lignes pour conduire  le regard du spectateur vers les points forts de l’image.

 

La règle en application

 

Avec des lignes directrices horizontales ou verticales, on donner un rythme statique à la photo. C’est par exemple le cas des photos de paysages où la ligne d’horizon, ligne directrice par excellence donne cette sensation d’image stable, paisible, équilibrée. Par contre il est important de s’assurer que cette ligne soit parfaitement horizontale. En effet il est toujours dommage de trouver un joli paysage avec une mer qui semble se vider vers un coté … A l’opposé, si notre photo présente des lignes directrices dominantes obliques, on va donner un rythme dynamique. Et puis ces lignes directrices ne sont pas nécessairement des droites, elles peuvent être des courbes, des lignes en S, des spirales, … 

 

Les mouvements et les regards forment des lignes implicites sur une photographie.

 

On l’a vu, les mouvements et les regards  suggèrent systématiquement des lignes directrice. Il est donc important de laisser de l’espace sur l’image pour laisser les regards ouverts ou pour suggérer l’espace de mouvement puisque quand on regarde une photo avec un sujet (humain ou animal) qui regarde dans une direction, nos yeux vont naturellement se porter dans la même direction.

La même attention doit être portée lorsque vous photographiez un sujet qui se déplace par exemple avec une voiture de course, un oiseau en vol, un sportif en pleine action. Il est donc nécessaire de lui laisser de l’espace, permettant ainsi de mieux ressentir le mouvement.

 

Pour conclure

 

Les lignes directrices servent à amener l’œil vers l’endroit où se situe le sujet alors n’hésitez pas à travailler avec les routes, rivières, ponts, branches, forme des bâtiments … ce sont des bons atouts pour servir à dessiner une ligne et donc nous diriger. Il faut évidemment éviter les lignes directrices qui amèneraient le regard vers les bords de la photo ou vers un élément « parasite »

Pour bien composer une photo, on va donc devoir ordonner les différents éléments et les hiérarchiser. On va se servir des lignes de forces et des points forts pour placer les bons éléments aux bons endroits et jouer avec  les lignes directrices pour qu’elles nous amènent vers le sujet principal de la photo.



28/10/2017