objectif photo loisir

objectif photo loisir

Le contre-jour

Contre-jour : Mais qu’est-ce que c’est ?

 

On parle de contre-jour lorsque la lumière éclaire notre image par l’arrière. Le cas le plus courant que vous rencontrerez c’est typiquement le soleil “dans le dos” de votre sujet.

 

Pourquoi et quand utiliser un contre-jour

 

Contrairement aux idées reçues cette technique est très appréciée des photographes confirmés car elle présente de nombreux avantages :

  • Elle permet de créer des images très contrastées (écart important blanc/noir)
  • Le contre-jour masque les détails et met en valeurs les formes
  • Il Permet une approche créative originale
  • Il est parfaitement adapté aux couchers de soleil et aux lumières douces

Le contre-jour peut être une excellente technique pour créer des portraits étonnants en faisant apparaitre la lumière dans les cheveux de votre modèle par exemple.

La lumière “dans le dos” permet de créer une atmosphère et de mettre en valeur toute la zone autour de la tête de votre modèle.

 

La mesure : votre meilleure alliée

 

La mesure : le mode dans lequel votre appareil va “calculer” la lumière, est très importante dans un contre-jour. En effet il faudra choisir un mode adapté aux contrastes, ici il s’agit du mode Spot qui permet de mesurer la lumière sur un point précis et d’autoriser de forts écarts autour de ce point.

 

Attention à la surexposition

 

On se retrouve souvent avec une image surexposée lorsque l’on est à contre-jour. Pour corriger le tir il existe 2 astuces plutôt pratiques :

  • Utiliser une petite ouverture, pour limiter la quantité de lumière dans votre capteur
  • Utiliser la compensation d’exposition, cette petite “molette magique” vous permettra de réduire l’exposition globale et d’obtenir de bons résultats.

Jouez avec les formes et les couleurs

 

En contre-jour, il vous faudra absolument jouer avec les formes et pour cela privilégiez des éléments forts de votre scène :

  • Silhouettes “rondes”
  • Montagnes
  • Fleurs, arbres
  • Eléments urbains : gratte-ciels etc.…

L’idéal pour des photos en contre-jour est de gérer manuellement la teinte générale de l’image, pour cela vous devrez modifier “à la main” votre balance des blancs. C’est elle qui définit le ton de vos couleurs et vous pouvez ainsi définir une prédominance Couleur “Chaude” ou “Froide” à votre image.

L’un des risques les plus courants en photo en contre-jour c’est l’apparition de “Flare”. Le Flare c’est cette petite anomalie optique qui donne une impression de brûlure et de halo de lumière sur votre image. Pour pallier à ce problème il vous faudra opter pour un bon objectif protégé de son pare-soleil !

 

Le flash et/ou un réflecteur pour vous aider

 

Le contre-jour peut vous donner de bonnes images pour des décors sublimes et des couchers de soleil mais voilà pour du portrait c’est souvent délicat…

C’est ici qu’interviennent 2 outils vraiment intéressants pour compenser le manque de lumière sur le visage de notre modèle :

  • Le flash : l’idéal dans la plupart des cas il permet de contrôler manuellement la quantité de lumière ainsi que sa direction.
  • Le réflecteur : très simple d’utilisation il permet de réfléchir la lumière qui provient de l’arrière ou d’un côté.


19/11/2018